Diagnostic vente Gisorsespace client DPE Eaubonneêtre rappelé Diagnostic location GisorsNOUS CONTACTER Diagnostic maison GisorsDEVIS GRATUIT Diagnostic appartement Gisorsvos obligations

La consommation d’énergie préoccupe 80% des ménages français - 09/02/2021

D’après le tableau de bord de la précarité énergétique 2020 (2e semestre) de l’ONPE, la consommation d’énergie préoccupe 80% des ménages. Les dépenses énergétiques n’ont jamais eu autant d’importance pour les Français depuis la création du baromètre en 2007.
 

Le point sur la précarité énergétique au 2nd semestre 2020

L’observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) a publié son tableau de bord pour les six derniers mois de l’année 2020. Le nombre de ménages en situation de précarité énergétique a légèrement reculé. L’ONPE identifie deux raisons majeures positives :
    • L’octroi important du chèque énergie et les aides à la rénovation énergétique
    • La baisse de la consommation moyenne d’énergie par logement liée à une amélioration de la performance énergétique et à un système de chauffage plus efficace
 

Quantification de la précarité énergétique des ménages en France

Le suivi de la précarité énergétique, par l’ONPE repose principalement sur deux indicateurs :
    • Le taux d’effort énergétique (TEE) : un ménage est en précarité énergétique si ses dépenses énergétiques sont supérieures à 8% de son revenu et que ce revenu est inférieur au 3e décile de revenu par unité de consommation (UC)
    • Le ressenti du froid (FROID) : la précarité énergétique concerne le ménage qui souffre du froid pendant au moins 24 heures dans le logement au cours de l’hiver précédent
 

Préoccupation pour la consommation d’énergie

Intéressons-nous plus en détails à l’intérêt des ménages pour les dépenses énergétiques :
    • 80% des ménages Français se disent préoccupé par la consommation d’énergie alors qu’ils n’étaient que 70% en 2019
    • 71% d’entre eux déclarent que les factures énergétiques constituent une part importante des dépenses du foyer, contre 63% en 2019
    • 18% des ménages ont rencontré des difficultés pour payer les factures d’énergie, contre 10% en 2013
    • 53% ont choisi de restreindre le chauffage afin de faire des économies d’énergie
 

Rénovation, DPE à Gisors, et prévisions liées à la précarité énergétique

En analysant les résultats des programmes de lutte contre la précarité énergétique, l’ONPE souligne aussi les gains énergétiques mesurés par le diagnostic de performance énergétique. Le DPE montre ainsi un gain énergétique moyen de 67% après travaux de rénovation énergétique. 85% des logements concernés avaient une étiquette E, F ou G au DPE avant les travaux. Les trois quarts ont atteint des classes DPE très performantes après travaux. Enfin, l’ONPE s’inquiète de l’impact de la crise sanitaire sur la pauvreté des ménages. Vous souhaitez faire sur le point sur la consommation d’énergie dans votre bien ? R2DIAG réalise votre DPE à Gisors et complète son rapport avec des préconisations personnalisées.

« Retour aux actualités

vente ou location : les diagnostics obligatoires